Chroniques & Interviews 

Capture d’écran 2019-04-29 à 22.50.25.pn
Capture d’écran 2019-04-29 à 22.50.25 -

Sur cette page, vous trouverez nos lettres d'amour pour

 

-Jean-Louis Colinet

-Joël Pommerat

-Richard Mitou

-Ariel Garcia Valdès

-François Tanguy

-Pascal Rambert

-Jan Lauwers

-Nicolas Oton

-La Comédie Française

-Julien Candy

- ...

Bonne écoute !! 

Mon Premier François Tanguy *

(Chronique, sous la direction de Joëlle Gayot)

Bonsoir Anna, Bonsoir Eric Vautrin, Bonsoir à tous !

J'me présente brièvement.

Je suis ce qu’on pourrait appeler une passionnée de théâtre.

A un point tel que, comme beaucoup d’autres passionnés, j’ai sacrifié énormément de ma vie, pour lui.

Et souvent je me demande pourquoi.

Et je suis triste souvent, voire carrément écorchée par un grand nombre de présentations publiques de travaux théâtraux.

Alors je trouve refuge auprès de Joël Pommerat, Claude Régy, Cyril Teste, Jaco Von Dormael,

Ostermeier, les Murgia, Lazare (à sa manière), Laura Thomassaint (une toute jeune metteur en scène) et plusieurs autres…

Mais on dit de ceux qui m’embarquent qu’ils ne font pas de théâtre, qu’ils dépassent les codes…

Alors quoi je n’aimerais pas le théâtre ?  Moi qui suis sur les planches depuis ma plus tendre enfance ? Et qui possède un diplôme d’école nationale supérieure de théâtre .

« Le théâtre c’est l’endroit où l’on doit continuer de persévérer de respirer.» c’est ce qu’explique François Tanguy.

Je cours à Gennevilliers découvrir l’univers de cet « intendant »-là (c’est lui qui l'dit), il est pressant de remédier à cette lacune.

Avant d’entrer en salle, on me distribue un dossier qui présente toutes les références littéraires et musicales qui vont constituer le spectacle –ou devrais-je dire le « theatron ».

Comme d’habitude, j’ose l’avouer maintenant, je ne lis rien sur ce à quoi je vais assister. Pas que je sois flemmarde. Mais que de toute façon je vais au théâtre comme à l’opéra : j’ai du mal à écouter un texte en entier, mon esprit est trop plein.

Y a tellement de préoccupations quotidiennes à surmonter.

Y a tellement de temps à passer rien qu’avec ses propres rêves à soi.

Y a tellement à découvrir de partout, tout le temps, surtout de nos jours.

 

Passim. Mon premier François Tanguy. Rencontre inespérée. Suspension temporelle. Possibilité de ne rien savoir, sans honte. Symphonie étonnante. Juste se laisser s’échapper. Pourtant saisi d’attention. Expérience merveilleuse. Comme un petit moineau. Trouble apaisant. Au cœur d’un abri vibrant de bienveillance pour l’humanité. Electricité grisante. Elévation d’un soir. Echos pour toujours.

En marge de toute logique économique, il offre tant, c’est possible ?

Chronique suivie d'une intervention d'Anna et d'Eric Vautrin

* Titre © Joëlle Gayot

*******************

***************

Face aux maux : Pascal Rambert

(Edito, sous la direction de Joëlle Gayot)

 

Bonsoir à vous, et bienvenus au théâtre pour cette émission consacrée à Répétition, mis en scène et écrit par Pascal Rambert -qui nous fait l’honneur de sa présence.

Bonsoir Pascal Rambert. / Je vous présente Noa, Céline, Véronique, Valérian, Arthur, Patrice et je suis Hélène/ Nous faisons partis des quelques 6000 spectateurs qui ont déjà vu votre Répétition.

Et je crois que si Shakespeare avait été là, il vous saluerait bien bas.

C’est-à-dire que sur scène, il semble que vous avez osé tous ce que la majorité des décideurs du Théâtre d’aujourd’hui stipulent qu’il ne faut surtout pas faire.

(EN COURS DE retranscription.........

PC130005.JPG
© Patrice

*******************

***************

 

Jan Lauwers, sans école, techniquement au top 

(Entretien)

   Jan Lauwers n'a pas appris son art dans une école.

Pourtant, son travail  est techniquement au top.

Ecoutez l'entretien avec Jan Lauwers, en cliquant sur cette photo : 

 

 

 

 

*******************

***************

Nicolas Oton est Dotoïevski

(Chronique)

Certains artistes sont  tenus à l'écart des  théâtre:

phénomène qui releve du Moyen Âge

Ecoutez notre chronique en cliquant sur cette photo : 

 

*******************

***************

Nicolas-Oton-met-en-scène-Crime-et-Châti

 

La Comédie Française au cinéma de Montpellier

(Chronique)

Une solution pour décentraliser la culture

(généralement concentrée dans nos capitales telles que Paris):

rendre accessibles des spectacles, aux populations excentrées

-par exemple en province.

Ecoutez notre chronique en cliquant sur cette photo :

 

 

 

*******************

***************

Julien Candy, donateur d'énergies souriantes

(chronique)

Les spectateurs se donnent de la peine pour pouvoir assister à un spectacle 

(pour réserver, organiser, se déplacer, écouter...),

alors c'est chouette quand les artistes en scène offrent de belles énergies

Ecoutez notre chronique en cliquant sur cette photo de Julien Candy (vêtu de blanc) entouré de spectateurs : 

*******************

***************

Des journalistes reconnus parlent de nos chroniques :

retour Nicolas Truong.jpg
critique christoophe gayraud.jpg
critique christoophe gayraud bis.jpg

Journal Midi Libre

Journal Le Monde

"C'est vraiment bien."

Joëlle Gayot

"C'est beau!

C'est très beau. Un amour."

Eric Vautrin

Radio France Culture

"Chère Hélène

Pour la Mousson ce sont des chroniques ECRITES  c'est tout autre chose. Exercez-vous."

Jean-Pierre Thibaudat    Journal Libération

PAGE EN CONSTRUCTION 

A venir :

Jean-Lou Colinet, Maître 

Joël Pommerat, la magie d'aimer

Adrien, des petites ailes chanceuses

Richard Mittou, trop bon, trop mort

Jean-Paul Perez, docteur du Ministère, pour artistes passionnés  

Paul, tout cela à la fois 

Alain Neddam, avec calme, patience, et témérité

Alice, soutenir directement les artistes  

Jacqueline, l'art du sens

Robert, directeur chez Hatier 

Jean-Pierre, "c'est maintenant ou jamais"

Pierre, à vouloir être apprécié de tous

Tommy Milliot, mon premier "bravo" !

    ...

Capture d’écran 2019-04-29 à 22.50.25.pn
Capture d’écran 2019-04-29 à 22.50.25 -

Faire un don