Capture d’écran 2019-04-29 à 22.50.25.pn
Capture d’écran 2019-04-29 à 22.50.25 -

Face à l'ultracrépidarianisme et à la communication violente des réseaux sociaux

Laboratoire ouvert de débats

Créé à l'Ecole Supérieure de l'Image et du Son

ACFA Multimédia *

Avec: un Maître du Jeu, des Orateurs, un Maître du Temps,

un Jury (aux délibérations objectives), un Public (vous êtes les bienvenus)

Teaser réalisé par Lazare Randimbilaza
Musique de Valère Muracciole ;  Décor d'Armel Cleac’h :

 

 

« Voilà la nécessité d’un débat démocratique:

lorsque l’on fait un débat, on n’peut pas être d’accord.

On n’a pas le même sexe, on n’a pas les mêmes intérêts, on n’a pas  les mêmes histoires, on n’a pas la même religion, on n’a pas  la même culture : comment voulez-vous qu’on soit d’accord ?

Donc on ne peut que "se mettre d’accord".

On ne peut pas « être », on ne peut pas tous voir la même  vérité, on n’ peut pas tous voir le même monde.

On n’a pas le même développement, on n’a pas les mêmes origines, on n’a pas la même histoire, on est tous façonnés, structurés, et sculptés par des développements, des histoires différentes : comment voulez-vous  qu’on soit d’accord sur une seule vérité ?

On ne peut que "se mettre d’accord".

Ecoute, on partage la même langue, la même culture, le même territoire, les mêmes intérêts, on va se mettre d’accord.

D’où la nécessité du débat démocratique»

Boris Cyrulnik 

IMG_E4342.jpg
IMG_3506.jpg
IMG_E2097.jpg
Avec : Briottet Chloé , Clerc Johan, Caillault Vincent, Joffre Pierre Alexis, Muracciole Valère, Ollier Mathis, Ravel Corentin, Schoeser Tristan,
Cleac’h Armel, Net Rodrigue, Ribot Axel, Vives Hugo

Composition d'un débat:

Des questions existentielles sont notées sur des papiers, par les participants.

Le jury pioche au hasard une question.

(Les participants peuvent décider de ne pas considérer les deux premières pioches.)

Le jury divise les participants en deux groupes, puis il désigne qui défendra une opinion en faveur

du oui, et qui défendra une opinion en faveur du non.

Les orateurs et le public ont 45minutes pour réfléchir.

Le débat s'ensuit, en trois temps forts:

1. Chaque équipe présente trois arguments au fil d'un discours, face au public.

2. Les équipes confrontent leurs arguments, face à face (ils ont la possibilité d'appeler le public

à l'aide, selon des modalités bien précises).

3. Le public donne à entendre ses pensées -s'il le souhaite.

 
IMG_2077.jpg
IMG_E2244.jpg
IMG_4438.jpg
IMG_E4436.jpg
IMG_E4448.jpg
IMG_2152.jpg
IMG_4351.jpg
IMG_4401.jpg
IMG_4347.jpg
IMG_E4350.jpg

Au Collège Croix d'Argent (à Montpellier) :

IMG_4055.jpg

"dire des choses les plus profondes possibles, et les dire d’une manière suffisamment simple" 

j

(Joël Pommerat)

Laboratoire créé dans le cadre de la préparation à l'épreuve du Diplôme d'Etat Audiovisuel: recherche d'une réflexion argumentée et organisée sur une problématique culturelle, autour de thèmes décidés par le Ministère de l'Education
Objectif pédagogique: développer la capacité de rédiger un Essai. 
   L'écriture est l'éclat de la voix 
Capture d’écran 2019-04-29 à 22.50.25.pn
Capture d’écran 2019-04-29 à 22.50.25 -